Tous solidaires mais pas de la même manière

18 juin 2020

LA NOUVELLE RÉPUBLIQUE 17.06.2020

Alors qu’une crise économique et sociale d’ampleur s’annonce, les trois candidats placent la question des solidarités parmi leurs priorités. © (Photo Patrick Lavaud)

Face à la crise sociale annoncée, chaque candidat place la solidarité au coeur de son programme. L’un mise sur la continuité, les autres sur des innovations.

Quel devra être le rôle de la Ville en matière de solidarités au cours du prochain mandat ? Si la question se pose à chaque élection, elle n’a sans doute jamais revêtu une telle importance en cette période où il est acquis qu’à la crise sanitaire, va vite succéder une crise économique et sociale d’ampleur inédite. Le maire sortant s’appuie d’abord sur des chiffres directement issus de son bilan : « Nous avons investi 40 M€ sur l’éducation, et si nous sommes élus, ce seront 40M€ supplémentaires investis dans les écoles. Malgré les contraintes budgétaires imposées par l’État, nous avons depuis deux ans décidé d’augmenter de 4 % par an le budget du CCAS. Dans le budget 2020, ce sera encore une augmentation de 4 % de nos investissements consacrés aux personnes âgées et à la petite enfance. » Alain Claeys ne veut surtout pas opposer solidarité et attractivité : « La chance de Poitiers c’est cette solidarité, qui est aussi un élément d’attractivité formidable. » Mais pour Anthony Brottier et Léonore Moncond’huy, il faut aussi du changement. Le candidat LREM veut ainsi aller plus loin concernant les modes d’hébergement des personnes âgées dépendantes avec une réflexion sur les modes alternatives. Idem pour la petite enfance : « Il faut optimiser les modes de garde et en créer de nouveaux, notamment sur le campus. »

Nécessité d’innover Il souhaite encore soutenir les associations d’aides alimentaires « qui aujourd’hui résident ou distribuent dans des conditions qui ne sont pas dignes ». Une fois n’est pas coutume, Léonore Moncond’huy est d’accord sur un point avec Anthony Brottier : la nécessité d’innover. « Nous souhaitons développer une maison d’assistantes maternelles publique, proposer des solutions de garde alternatives plus souples, et de nouveaux modes d’hébergement de maintien à domicile pour les personnes âgées. » Pour la tête de liste de Poitiers Collectif, la crise sanitaire a « montré la valeur et la fragilité des services publics qu’il va falloir défendre et rendre plus inclusifs, plus adaptés aux usages des Poitevins ». Elle rappelle que la justice sociale est l’un des trois piliers de son programme et évoque une « politique du temps libre et des vacances » : « On veut renouer avec cette idée du Front Populaire, et engager dès cet été un plan vacances pour permettre à un maximum d’enfants de partir. »

Aux Couronneries, les habitants dessinent le quartier de leur rêve

LA NOUVELLE RÉPUBLIQUE 13.08.2020 Bernard et Samuel, père et fils, rêvent de plus d’accessibilité et d’un terrain de pétanque. © Photo NR Le Petit Prince voulait qu’on lui dessine un mouton. Aux Couronneries, on demande aux habitants de rêver leur quartier. À quoi...

Poitiers: Chantier Public part à la conquête des habitants

LA NOUVELLE RÉPUBLIQUE 22.07.2020 Virgnie Lyobard, Meryl Pierret (en service civique) et Louisa Degommier, vont aller à la rencontre des habitants de la Vienne. © Photo NR C’est un lieu artistique arrimé à Montbernage. Chantier public part sur les routes de la Vienne...

Maintenant, c’est Madame la maire

LA NOUVELLE RÉPUBLIQUE 04.07.2020 Léonore Moncond'huy a été officiellement élue maire de Poitiers hier soir (Photo Patrick Lavaud) Appelez la « Madame la maire ». Léonore Moncond'huy a évidemment remporté le 3 tour de l'élection municipale, hier soir, à l'occasion de...

Les centres de loisirs s’adaptent pour l’accueil d’été

LA NOUVELLE RÉPUBLIQUE 25.06.2020 Depuis le 11 mai, le centre d’animation des Couronneries a rouvert progressivement ses accueils. © (Photo CSC les Couronneries) Les protocoles sont allégés pour les centres d’animation de Poitiers mais pas suffisamment pour pouvoir...

Couronneries : le conseil citoyen se déconfine

CENTRE PRESSE 20.06.20 Pendant la crise sanitaire, le conseil citoyen des Couronneries a réduit ses activités, mais ses membres ont continué à communiquer entre eux, et se déconfinent en même temps que reprennent les chantiers de renouvellement urbain du quartier. «...

Pour cet été, l’encadrement des enfants se réinvente

CENTRE PRESSE 11.06.2020 Les capacités d'accueil des centres de loisirs sont fortement revues à la baisse, sauf changement des consignes sanitaires.(Photo archives CP) Pendant les grandes vacances, les activités de loisirs ne fonctionneront pas normalement, protocole...

Poitiers : le rire comme remède à la crise sanitaire

LA NOUVELLE RÉPUBLIQUE 05.06.2020 Lors des séances de yoga du rire, les participantes associent mouvements du corps et éclats de joie. © Photo NR Plus que jamais, Véronique Vergona, animatrice en yoga du rire, préconise de retrouver le goût de s’esclaffer. Un acte aux...

Y aura-t-il plus de potagers urbains demain à Poitiers ?

LA NOUVELLE RÉPUBLIQUE 04.06.2020 L’idée de ces espaces d’agriculture urbaine est de recréer du collectif. © (Photo Dominique Bordier) Depuis deux mois à Poitiers, des collectifs d’habitants ont décidé de s’emparer des espaces verts de leur quartier pour rendre la...

Reprise en douceur au centre d’animation des Couronneries

CENTRE PRESSE 28.05.2020 Le centre d'animation des Couronneries 37 rue Pierre de Coubertin (05.49.44.12.48) reprend progressivement ses activités. L'accueil est ouvert les lundis, mardis, jeudis, vendredis de 14h à 17h30. L'animateur jeunesse (15-20 ans) reçoit les...

Poitiers : le restaurant de L’Éveil sert plus que des repas

LA NOUVELLE RÉPUBLIQUE 28.05.2020 Une formule plateau permet à L’Éveil de reprendre progressivement du service. © Photo NR Cette semaine, l’association des Couronneries, à Poitiers, a repris ses services grâce à une formule plateau. Un premier pas avant une ouverture...

Les maisons de quartiers sont pendues au téléphone

CENTRE PRESSE 25.03.2020 Les maisons de quartiers sont fermées, mais leurs lignes téléphoniques sont ouvertes. (Photo d'archives) Pendant le confinement, les maisons de quartiers restent à l'écoute des besoins des habitants: appels téléphoniques réguliers,...

Poitiers : un plan de continuité pour Ekidom

LA NOUVELLE RÉPUBLIQUE 19.03.2020 En raison du coronavirus, Ekidom a pris de nouvelles dispositions pour ses locataires. © Photo NR Le bailleur social Ekidom a, depuis lundi 16 mars, mis en place un plan de continuité de l’activité en période d’épidémie du...