Poitiers : le futur surpermarché coopératif prend racine aux Couronneries

19 juin 2018

LA NOUVELLE RÉPUBLIQUE

Les 123 personnes présentes ont porté sur les fonts baptismaux l’association qui sera adossée au futur Pop Coop, supermarché coopératif et participatif.

 

 

© Photo NR

 

L’assemblée générale constitutive de l’association permettant de mettre sur pied le futur supermarché coopératif et participatif a eu lieu aux Couronneries.
Ira-t-on au « Pop Coop » ? Tel est le nom provisoire du futur supermarché coopératif et participatif choisi, mercredi soir, lors de l’assemblée constitutive de l’association « Les amis de la Pop Coop » qui porte le projet. Un nom qui n’est pas sorti tout droit du chapeau puisque 140 propositions avaient été partagées sur la page Facebook. Un premier vote sur le réseau social avait permis d’en conserver trois : « Supercharmé » avec ses supercharmants, « Le Baudet » avec ses baudets et « Pop Coop » avec ses coopains et coopines. L’assemblée a tranché après deux votes. Cependant, ce nom semble avoir aussi été choisi par une association à Saint-Germain-en-Laye (1). “ Déjà 36 réunions soit au cumulé 1.080 h de travail ” « Le 7 février, nous étions deux, le 7 septembre une vingtaine de personnes “ inconnues ” à se réunir, un mois plus tard, le 12 octobre au CRIJ, une centaine et ce soir 123 personnes, se réjouissait Ghislain Bourdilleau (2) au micro, jeudi soir, au centre d’animation des Couronneries. Aujourd’hui, 250 contacts ont été enregistrés, 649 personnes se sont abonnées à la page Facebook et 105 personnes se sont déjà impliquées dans 7 groupes de travail qui se sont réunis en novembre, décembre et janvier. Soit 36 réunions à ce jour. Ce qui représente au cumulé 1.080 heures de travail. » Ce projet fédérateur est donc sur les rails mais avant toute chose, l’assemblée présente devait débattre d’un certain nombre de points pour être d’accord sur la charte des valeurs (présentée par Ariane Dubosc), le nom du futur magasin et élire les membres du bureau.

Un conseil collégial Une bonne illustration de ce qui peut être une véritable démocratie participative avec, en préambule « l’édiction » de quelques règles de « bonne communication » (sept gestes à effectuer en silence afin de ne pas brouiller les échanges). Ensuite, les « principes fondateurs », un à un, ont été soumis au vote à main levée avec des papiers de couleur. Ainsi, la voie est ouverte pour espérer l’ouverture du « Lab » (magasin en modèle réduit) en janvier 2019 et le supermarché en septembre 2019. Restera d’ici ces dates à chercher un local suffisamment vaste entre 50 et 500 m2, de récolter des fonds pour investir dans du matériel et de continuer à rassembler des producteurs locaux (3) favorables à l’économie circulaire et solidaire. A l’issue de cette première assemblée générale, un conseil collégial a été constitué avec 7 coordonnateurs et 7 membres collégiaux, tous d’horizons très divers.

A suivre… (1) La décision de changer de nom se fera collégialement plus tard. (2) Ghislain Bourdilleau avec sa compagne est à l’origine du projet (3) Sont déjà parties prenantes : Mam’zelle Persil, Broutilles Poitiers et Boule de Woodie.

La philosophie du projet
« On bénéficie déjà de l’expérience des autres », a précisé Ghislain Bourdilleau au court de la réunion. On peut citer quelques exemples : Le « Park slope food coop » à Brooklyn (New York), « La Louve » à Paris et « Scopéli » à Rézé. En résumé, le supermarché appartient à ses membres qui ne reçoivent aucun dividende et donnent 3 heures de leur temps par mois. En contrepartie, ils peuvent bénéficier de produits sains à -20, -30 et -40 % issus des circuits courts et ce dans une ambiance bienveillante.
> L’endroit. Selon Ghislain Bourdilleau, « la priorité est l’accessibilité avec un emplacement intermédiaire entre le centre-ville et la périphérie, desservi par les bus et affichant une mixité sociale ».
> Adhésion indicative à l’association : 15 € mais elle est aussi libre et non nulle « pour rester fidèle à l’esprit solidaire et bienveillant ».
> A venir. La diffusion publique du film-documentaire franco-américain « Food Coop » réalisé par Tom Boothe (2016). Et le lancement d’un financement participatif (afin de se doter de matériel pour le Lab) sur une plateforme avant l’été.

La résidence Schuman des Couronneries vit ses derniers instants

Aux Couronneries, les pelleteuses se sont mises en action depuis quelques semaines, prélude à la restructuration de la résidence Schuman. © Photo NR Immeuble emblématique des Couronneries des années 1970, la barre Schuman vient d’être percée. Le prélude à une...

Le quartier des Couronneries dans l’attente d’une rénovation

Parmi les premiers chantiers envisagés, le grignotage dès hier de la barre Schumann. © Mathieu Herduin Près de 150 personnes ont assisté mardi soir 7 décembre 2021 à une réunion d’information sur la rénovation du quartier. Une enveloppe de 170 M€ y sera consacrée....

Rénovation Urbaine au Quartier des Couronneries

« Les Couronneries », quartier populaire emblématique de Poitiers est au croisement de plusieurs enjeux : sociaux, de mixité, urbanistiques, … Le 09 décembre une visite a permis de faire le lien entre 3 projets au portage varié mais au lien géographique, urbanistique...

Aux Couronneries, petits grignotages pour grosses conséquences

La démolition partielle de la barre Schuman dans le quartier des Couronneries, juste en face de place de la Provence, symbolise le début du projet de rénovation urbaine. © Mathieu Herduin Comme un symbole de la rénovation urbaine des Couronneries, le grignotage de la...

Lancement des travaux de construction d’une résidence pour jeunes

Le 9 décembre 2021, le démarrage des travaux d’une résidence pour jeunes actifs et étudiants de 100 logements a été officiellement lancé dans le quartier des Couronneries à Poitiers (86). Propriété de 3F Résidences et gérée par l’association Poitou Habitat Jeunes,...

Aux Couronneries, Ekidom valorise les déchets de la déconstruction

Les barres métalliques en façade seront réutilisées en appuis vélos. ©pbonnet Le chantier de réhabilitation de la résidence Schuman a débuté depuis quelques semaines. Ekidom y conduit une première expérimentation de réemploi des matériaux. Officiellement, la première...

La « barre » Schuman va être coupée en deux

Des coursives, situés à l'arrière du bâtiment desserviront les logements. (Document Ekidom) Cet été, on vous explique ce qui va changer avec le programme de rénovation urbaine aux Couronneries. Voici encore un chantier du programme de rénovation urbaine du quartier...

Une école de l’image à la place des électriciens

L'entrée de l'école sera positionnée vers la rue Marcel-Paul. (Document Colbac Sachet architectures) Cet été, on vous explique ce qui va changer avec le programme de rénovation urbaine des Couronneries. L'un des plus vastes bâtiments des Couronneries aura bientôt...

La Zup des années soixante va changer d’allure

Tourné vers la place de Provence et son marché depuis 50 ans, le quartier des Couronneries va changer d'allure. Lorsqu'elle a été achevée au début des années soixante-dix, la Zup de Poitiers (Zone à urbaniser en priorité), offrait la promesse de logements modernes et...

Le foyer Kennedy, premier de cordée

Les engins de chantier sont au pied de la tour Kennedy. © pbonnet La plus haute tour de la Zup des Couronneries ne dominera plus le quartier dans quelques mois. Le foyer Kennedy, qui abrite une résidence habitat pour les jeunes, est le premier équipement public qui...

Les habitants se mobilisent pour l’amélioration de leur quartier

Au 79, rue des Couronneries, face au centre familial, un vaste espace pourrait être aménagé au profit des enfants, des jeunes et de leurs familles. © Photo NR Plus de 500 projets ont été déposés par les habitants de Poitiers dans le cadre de la campagne des budgets...

La barre Schuman va se refaire une beauté

Une fois restructurée, la résidence Schuman comprendra autant de logements qu’aujourd’hui mais avec une typologie différente. © (Document Ekidom) Symbole du renouvellement urbain aux Couronneries, la résidence Schuman s’apprête à vivre deux ans de travaux. Un chantier...

Aux Couronneries, les Tours roses font peau neuve et virent au blanc

C’est un des plus gros chantiers entrepris par Ekidom, bailleur social poitevin. Les trois « Tours roses », situées au quartier des Couronneries à Poitiers, subissent une véritable cure de jouvence. Au total, 8,625 millions d’euros sont engagés pour leur rénovation,...