Le supermarché coopératif va bientôt remplir ses rayons

15 février 2019

CENTRE PRESSE 15.02.2019

Ghislain Bourdilleau : « Il faut de 6 à 18 mois pour passer de l’épicerie-test au supermarché ». fdelage

Le Baudet, futur supermarché coopératif et participatif de Poitiers, a plusieurs pistes pour installer son premier local. La coopérative naîtra officiellement le 15 mars.

Proposer à des prix attractifs (de 20 à 40% moins chers que ceux des commerces traditionnels) des produits souvent bio et issus de la production locale aux adhérents d’une coopérative, à charge pour ces derniers de consacrer chaque mois trois heures de leur temps au bon fonctionnement du supermarché : telle est la formule des supermarchés coopératifs et participatifs, déjà une belle réalité dans plusieurs grandes villes de France. A Poitiers, l’idée a été lancée à l’automne 2017. Ghislain Bourdilleau, l’un des instigateurs du projet, fait le point sur l’actualité chargée du Baudet (le nom du supermarché coopératif et participatif du Poitou choisi par ses adhérents).

100€ pour intégrer la coopérative

L’association qui porte le projet du Baudet revendiquait 90 adhérents il y a un an. Où en êtes-vous aujourd’hui ?

« Nous dénombrons environ 150 adhérents, et 1.237 personnes qui suivent notre page Facebook (1). Il y a parmi eux des gens de tous les âges, des étudiants, des retraités… On a beaucoup travaillé en inter-groupes, sur l’éthique des produits que le Baudet vendra, sur la gouvernance de la structure. Nous avons aussi rencontré la Mairie et la Région, en vue de constituer des dossiers pour des subventions. Et puis surtout, l’association s’apprête à devenir une coopérative: l’assemblée constitutive est fixée au vendredi 15 mars (2), ce sera un moment important, le projet va changer de dimension. »

Quelles conditions pour intégrer cette coopérative ?

« Pour devenir membre, il faudra acheter dix parts à 10€ (sauf pour les gens percevant les minima sociaux, qui pourront ne prendre qu’une seule part). Dans un premier temps, le Baudet va proposer un « lab », une épicerie-test précédant le supermarché définitif. Pour ce « lab », on a besoin d’une centaine d’adhérents, un chiffre qu’il faudra multiplier par trois ou quatre pour passer à la phase du supermarché proprement dite. Mais on n’est pas inquiets : les expériences d’autres régions montrent que le nombre d’adhérents progresse très vite dès la première année. Et il faut de 6 à 18 mois pour passer de l’épicerie-test au supermarché. »

Où et quand ouvrira le « lab » du Baudet ?

« Nous avons trois pistes sérieuses, l’une à Rivaud, l’autre aux Couronneries, la troisième vers la gare. Pour le « lab », nous avons besoin d’un local de 100 à 120 m, stock et surface de vente compris, et pour le futur supermarché de 300 à 400 m. Les pistes envisagées à Rivaud et près de la gare pourraient aussi accueillir à terme le supermarché. Pour le choix du lieu, nous avons plusieurs critères : le coût évidemment (pas plus de 2.000€ de loyer mensuel), mais aussi la position géographique. Il faut que tous les adhérents de la zone urbaine de Poitiers puissent s’y rendre en vingt minutes maximum, et qu’il soit aussi assez visible pour intéresser des gens du quartier où il sera situé. On vise une ouverture du « lab » en septembre prochain au maximum, avant si possible. Deux ou trois mois avant cette ouverture, nous allons lancer un financement participatif (via la plateforme J’adopte un projet) : la somme qu’on recueillera aura un impact sur la gamme des produits vendus. Mais le Baudet permettra vraiment à chaque membre de faire ses courses au quotidien, en proposant produits alimentaires (secs, vrac, frais) ainsi que produits d’hygiène et d’entretien. On va travailler avec des grossistes de la région, et chaque fois qu’une solution locale sera possible, elle sera mise en avant. »

La résidence Schuman des Couronneries vit ses derniers instants

Aux Couronneries, les pelleteuses se sont mises en action depuis quelques semaines, prélude à la restructuration de la résidence Schuman. © Photo NR Immeuble emblématique des Couronneries des années 1970, la barre Schuman vient d’être percée. Le prélude à une...

Le quartier des Couronneries dans l’attente d’une rénovation

Parmi les premiers chantiers envisagés, le grignotage dès hier de la barre Schumann. © Mathieu Herduin Près de 150 personnes ont assisté mardi soir 7 décembre 2021 à une réunion d’information sur la rénovation du quartier. Une enveloppe de 170 M€ y sera consacrée....

Rénovation Urbaine au Quartier des Couronneries

« Les Couronneries », quartier populaire emblématique de Poitiers est au croisement de plusieurs enjeux : sociaux, de mixité, urbanistiques, … Le 09 décembre une visite a permis de faire le lien entre 3 projets au portage varié mais au lien géographique, urbanistique...

Aux Couronneries, petits grignotages pour grosses conséquences

La démolition partielle de la barre Schuman dans le quartier des Couronneries, juste en face de place de la Provence, symbolise le début du projet de rénovation urbaine. © Mathieu Herduin Comme un symbole de la rénovation urbaine des Couronneries, le grignotage de la...

Lancement des travaux de construction d’une résidence pour jeunes

Le 9 décembre 2021, le démarrage des travaux d’une résidence pour jeunes actifs et étudiants de 100 logements a été officiellement lancé dans le quartier des Couronneries à Poitiers (86). Propriété de 3F Résidences et gérée par l’association Poitou Habitat Jeunes,...

Aux Couronneries, Ekidom valorise les déchets de la déconstruction

Les barres métalliques en façade seront réutilisées en appuis vélos. ©pbonnet Le chantier de réhabilitation de la résidence Schuman a débuté depuis quelques semaines. Ekidom y conduit une première expérimentation de réemploi des matériaux. Officiellement, la première...

La « barre » Schuman va être coupée en deux

Des coursives, situés à l'arrière du bâtiment desserviront les logements. (Document Ekidom) Cet été, on vous explique ce qui va changer avec le programme de rénovation urbaine aux Couronneries. Voici encore un chantier du programme de rénovation urbaine du quartier...

Une école de l’image à la place des électriciens

L'entrée de l'école sera positionnée vers la rue Marcel-Paul. (Document Colbac Sachet architectures) Cet été, on vous explique ce qui va changer avec le programme de rénovation urbaine des Couronneries. L'un des plus vastes bâtiments des Couronneries aura bientôt...

La Zup des années soixante va changer d’allure

Tourné vers la place de Provence et son marché depuis 50 ans, le quartier des Couronneries va changer d'allure. Lorsqu'elle a été achevée au début des années soixante-dix, la Zup de Poitiers (Zone à urbaniser en priorité), offrait la promesse de logements modernes et...

Le foyer Kennedy, premier de cordée

Les engins de chantier sont au pied de la tour Kennedy. © pbonnet La plus haute tour de la Zup des Couronneries ne dominera plus le quartier dans quelques mois. Le foyer Kennedy, qui abrite une résidence habitat pour les jeunes, est le premier équipement public qui...

Les habitants se mobilisent pour l’amélioration de leur quartier

Au 79, rue des Couronneries, face au centre familial, un vaste espace pourrait être aménagé au profit des enfants, des jeunes et de leurs familles. © Photo NR Plus de 500 projets ont été déposés par les habitants de Poitiers dans le cadre de la campagne des budgets...

La barre Schuman va se refaire une beauté

Une fois restructurée, la résidence Schuman comprendra autant de logements qu’aujourd’hui mais avec une typologie différente. © (Document Ekidom) Symbole du renouvellement urbain aux Couronneries, la résidence Schuman s’apprête à vivre deux ans de travaux. Un chantier...

Aux Couronneries, les Tours roses font peau neuve et virent au blanc

C’est un des plus gros chantiers entrepris par Ekidom, bailleur social poitevin. Les trois « Tours roses », situées au quartier des Couronneries à Poitiers, subissent une véritable cure de jouvence. Au total, 8,625 millions d’euros sont engagés pour leur rénovation,...