Rôles et fonctions des acteurs du projet de rénovation urbaine : maître d’ouvrage, maître d’œuvre, architecte, urbaniste, programmiste : qui fait quoi ?

14 mars 2019

La Maison du projet – Permanence des conseils citoyens 14.03.2019

Ce mercredi, la Maison du projet accueillait Jean-Patrick Testé, chargé de mission – rénovation urbaine à la Ville de Poitiers.
Pour mieux comprendre le processus d’un projet de rénovation urbaine, Jean-Patrick Testé a présenté aux conseillers citoyens et aux habitants les rôles et les fonctions des différents acteurs du projet : maître d’ouvrage, maître d’œuvre, architecte, urbaniste, programmiste.

Les nombreux échanges ont permis de lever des questionnements, de mieux comprendre les missions de chacun ainsi que les délais d’une opération.
A la fin de cette rencontre, un schéma repérant : « qui fait quoi ? » et « qui est qui ? » a été réalisé à partir d’un exemple d’une opération :

Maison du projet – 14 mars 2019

La place de Bretagne se refait une beauté en 2022 : avancée des travaux

La place de Bretagne dans les années 1970/80 Depuis septembre 2021, tous les habitants du quartier ont pu le remarquer : un grand chantier de transformation a débuté sur la place de Bretagne. Place de Bretagne septembre 2021 : début des travaux En ce début d’année,...

Les Couronneries se renouvellent : retour sur les ateliers d’urbanisme

Vous l’avez tous remarqué, les travaux de rénovation urbaine ont déjà commencé avec : l’aménagement et la végétalisation de la Place de Bretagne : lieu central et emblématique du Quartier,la rénovation de l’immeuble Schuman avec la réalisation d’une percée et la...

La maison de quartier rêvée par les habitants des Couronneries

Ateliers graphiques et participatifs du mardi 11 août 2020 - Le collectif Hyperpour et la Maison du projet au cœur du quartier Dans le cadre du programme de rénovation urbaine du quartier des Couronneries, les habitants du quartier sont invités à rêver leur quartier,...

Poursuite du réaménagement de la place de Bretagne avec les habitants

Atelier participatif du 10 juillet 2020 - La Maison du projet sur la place de Bretagne : poursuite de la concertation sur la voie publique Le confinement a perturbé la poursuite des ateliers participatifs, initialement prévus en avril 2020, qui faisaient suite à la...

Projection du film « le terrain rouge » à Carré bleu

Projection du film "le terrain rouge" à Carré bleu - Film documentaire du cinéaste poitevin Vincent Lapize - Le vendredi 29 novembre 2019 Avant-propos, en 2018 A la fin de la rénovation de l'école Charles Perrault, le "terrain rouge", situé derrière cette école, au...

La caravane à souvenirs – Interview filmée de M. Bernard LACARTE

LA CARAVANE A SOUVENIRS - 10.10.2019 Bernard se prête au jeu et nous livre ses souvenirs du quartier des Couronneries En 1956, à l'âge de 7 ans Bernard et son grand frère, Jacky, se sont installés avec leurs parents dans le quartier des Couronneries, rue de Tiffauges....

Essayons nous à l’architecture !

Du 15 au 18 avril 2019 - La Maison du projet à la rencontre des habitants Laurence, Animatrice de la Maison du projet et Marjolaine, Médiatrice citoyenneté au centre d'animation des Couronneries à la rencontre des habitants Avec le recueil de vos idées...

La caravane à souvenirs – Interview filmée d’Anouar

LA CARAVANE A SOUVENIRS - 21.03.2019 Anouar, 17 ans, se prête au jeu et nous livre ses souvenirs du quartier des Couronneries Alors qu'il avait 6 ans, Anouar est venu s'installer avec son père aux Couronneries. Il a fréquenté Carré bleu (à l'époque Carré bleu était un...

La caravane à souvenirs – 24.01.2019 Interview filmée de Mme Magnien

La caravane à souvenirs - 24.01.2019 Interview filmée de Mme Magnien Mme Magnien ouvre les interview filmées de l'année 2019 pour "la caravane à souvenirs". Mme Magnien s'est installée en 1969 au 75 rue des Couronneries, elle y est restée 17 ans. Le grand luxe de...

La Mémoire avec les habitants : portrait photographique des Couronneries

Les jardins associatifs des Couronneries "Les mains vertes" Ce qui disparait n’est pas toujours d’ordre matériel : c’est peut-être l’habitude prise de certains cheminements, des détails du paysage urbain auxquels sont accrochés des souvenirs d’enfance, des vécus...